IMG_1059 blanc 2Les organisateurs du challenge "poète ou auteur d'un jour" sont heureux. Grâce à leur challenge, plus d'un concurrent du conte, de la nouvelle ou du poème a vaincu la peur de la page blanche.

On imagine déjà la joie des lauréats de retrouver leur oeuvre dans le recueil qui sera spécialement concocté par écrituriales.

Il leur sera remis à l'occasion de son premier salon du 13 octobre au Longeron à quelques encablures de Cholet

Ecrire c'est une chose.

indexEtre publié en est une autre.

Ce n'est pas à Donatien MOISDON qu'on va donner des leçons....

Cette figure de proue d'écrituriales ( un petit clic pour le retrouver) a joué le jeu du challenge. Il vient de proposer deux poèmes à son image.

Il a l'art de poéter sérieux ou léger!

Avec rime ou sous raison...

La preuve avec son "Ailleurs" et son "Printemps tardif"

 

Ailleurs

 Je veux aller cueillir, un bouquet d’édelweiss

me disait-elle alors,

voguer sur l’océan dans une goélette,

au pied des hauts palmiers poser ma longue chaise,

au fil des eaux calmées descendre le silence,

au cœur du Sahara sonder les galaxies.

Je veux, je veux, je veux partir, toujours partir,

car dès que je découvre un local enchanteur

je n’ai plus que l’envie d’aller chercher ailleurs !

Elle avait oublié que l’immense univers

se loge tout entier dans notre profondeur

On peut vouloir connaître autres lieux, autres cieux,

mais on ne peut jamais se libérer de soi.

 

 Printemps tardif

 

Douce pluie,

temps frisquet,

tiède lit :

c’est la grasse

matinée.  

P comme poésie. P comme polar

 

DSCN4396[1] JpegIl n'y a pas que la poésie dans la vie.

Il y a aussi les polars déjantés.

Alors, en guise de lecture d'été, vite un clic sur le feuilleton estival de votre blogueur "Au gois et à l'oeil"

Bon clic...

Mais, comme c'est une série policière en sept épisodes, allons-y pour 22, v'là les clics