écrituriales, le blog

04 juin 2020

Le masque et la plume: la couture avant l'écriture...

Dommage que le blog "écrituriales" n'avance pas masqué! A la fin du confinement, il aurait même pu, dans les classements de canalblog, devancer la fabrication de masque et les cours de couture. Ils ont occupé le terrain partout, dans la presse, sur les réseaux sociaux et, bien évidemmment, dans les tutoriels fleurissant sur les blogs. Qu'importe! Votre blog a quand même tiré son épingle du jeu... Faire un masque, en faire un max Dans la lutte entre le masque et la plume, la couture est juste devant l'écriture dans les messages... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mai 2020

"Où est l'essentiel?", le déconfinement selon Chrystelle

Chrystelle Talbi est une nouvelle adhérente écrituriales et elle propose aux lecteurs fidèles du blog le poème qu'elle a écrit pour le déconfinement. Nul doute que vous saurez apprécier la présentation des premiers vers d' Où est l'essentiel? en formal  word!Nul doute que cela vous donnera envie de cliquer pour voir l'intégralité de son poème superbement habillé par ses soins et proposé en pdf.   Où est l’essentiel? Le temps s’était arrêté Les activités avaient cessé L’Homme s’était regardé…   A-t-il vu... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 17:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2020

Les anomalies d'Alain Berthomet

Voilà une petite nouvelle signée d'un écriturialiste.Bonne lecture!     Anomalies      L’homme se présenta comme un commercial de la maison de parfums « Sanmoitupu ».C’est de l’espagnol me dit-il, la maison mère se trouve en Russie pour des raisons que vous comprendrez. Non, je ne pigeais que dalle ! Mon nom est Rose, je suis la secrétaire particulière de monsieur Donnerien, mon patron chéri, oui je dis chéri car il est gentil, câlin, enfin vous voyez, 100 euros par ci, 100 euros par là.... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 17:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2020

Un blog de moins en moins confiné avant le salon...

A juger les cent derniers visiteurs du 21 mai dernier, il est sympa de voir qu'écrituriales s'ouvre un peu sur l'étranger. Et, paradoxalement, c'est le confinement qui semble l'avoir ouvert. Cela fait plaisir de noter que des américains, des canadiens ou d'autres nationalités s'intéressent à l'actualité de ce groupe d'auteurs-éditeurs qui avance lentement mais sûrement dans le petit monde de l'auto-édition.Qu'on en juge! Il est vrai qu'avec quasiment cent cinquante bouquins édités en 10 ans d'existence avec une nettre accélération... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2020

Alésia par Michel Moinier

Du côté des poètes "historiques" avec Michel Moinier   ALESIA   De tous temps, en tous lieux, toujours les dictateurs Ont voulu sur l’histoire imposer leur emprise. Pétain n’excepte pas, voulant avec fureur Que l’on place Alésia sur le site d’Alise.   Cela ne collait pas, référence à César, Décrivant le décor et dénombrant les hommes, Mais qu’importe cela, pour Vichy, le grand art : Le Consul se trompait sur l’hectare et les sommes.   On prit Carcopino, scientifique et ministre, Qui saurait... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2020

La fable du Vautour moine et de la Mante religieuse

Le confinement et le coronavirus ont inspiré à Michel Chesseron, auteur de contes comme "l'enfant et son trésor", une nouvelle sous forme de fable ou de parabole. Il l'a intitulée "LES INCROYABLES AVENTURES D’UN VAUTOUR MOINEET D’UNE MANTE RELIGIEUSE" Le blog est heureux de vous offrir la lecture de cette nouvelle qui démarre ainsi: "Il était une fois, au lever du soleil sur une verte prairie pyrénéenne, un vautour qui dévorait le cadavre d’une biche abattue à coup de fusil par un de ces humains qui peuplent la Terre sous le... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 09:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mai 2020

Auteurs, poètes d'un jour : à vos stylos...

Le troisième salon du livre écrituriales du Longeron, si le coronavirus le veut bien, reste programmé les 19 et 20 septembre 2020 au Longeron, à quelques encablures de Cholet. En marge du salon et à l'instar des éditions précédentes, écrituriales propose l'opération "auteurs, poètes d'un jour", Votre texte dans un ouvrage écrituriales Cette opération littéraire est menée comme les années précédentes par Dominique Dumollard et la compilation des écrits et poèmes sera sur le même modèle que la version 2019.Les premiers écrits... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2020

Un jeu à la con.... à vous de CONpléter.

 Après le jeu des 30 auteurs qui, bien sûr, reste en ligne et que vous pouvez retrouver d'un simple clic, voilà un nouveau challenge que le blog vous balance. Et je suis sûr qu'il va vous inspirer. Lisez le et complétez-le dans le même esprit si le coeur vous en dit.Je vous encourage vivement à jouer au CON. Et même à jouer au plus CON! Nous ne connaissons pas l'auteur de ce jeu qui occupe les réseaux sociaux et nous ne pouvons, hélàs, pas le créditer.   LE TEXTE dans son CON-TEXTE: Nous sommes tous aujourd’hui,... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 11:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2020

Défi des 30 auteurs: un corrigé collégial...

Le défi lancé par le blog de trouver collectivement les trente réponses à cette énigme trouvée sur le net par Anne R. a quasiment été relevé. Un petit concile de trente pour les mots à trouver! Avec quelques doutes, il est vrai! Deux écriturialistes (1 en commentaire, 1 par mail) ont répondu avec un certain brio d'ailleurs, et d'autres ont soufflé les réponses manquantes. Merci à eux! Plusieurs réponses ou remarques sont en bas de page.Il va être temps de proposer un nouveau jeu. Mais rassurez-vous c'est déjà dans les tuyaux! ... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 11:39 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2020

Délicieuse et surprenante langue française

Anne Rémon d'écrituriales est toujours à l'affût des richesses du net à partir du moment où notre belle langue est concernée.Voilà sa dernière trouvaille fondée sur quelques beaux paradoxes du français.  Pourquoi dit-on qu'il y a un Embarras de voitures quand il y en a trop,et Embarras d' argent quand il n' y en a pas assez ? Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre, alors qu'elle est ronde ? Quand un homme se meurt, on dit qu'il s'éteint;Quand il est mort, on l'appelle « feu » ?! Pourquoi appelle-t-on... [Lire la suite]
Posté par alain cadu à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,