Deux écriturialiens, Alain CHARBONNEAU et Alain CADU avaient rendez-vous ce week-end à Sallertaine dans l’église romane aux côtés du peintre roumain Ioan MARIC.

20190825_105802Invités par l’association « Parler les lieux » chère à Michel SANSIER, ils ont proposé dans ce lieu qui fait la part belle à l’animation culturelle, une lecture de leurs dernières « œuvres ».

Votre blogueur le samedi a eu le privilège de pouvoir lire l’une des nouvelles de son polar déjanté "Hip, hip, Hyppolite" qui vient de sortir.

20190826_062115(1)En terre vendéenne, il a choisi bien sûr « Mieux vaut phare que jamais », une des enquêtes d'Hyppolite DURIEUX copieusement illustrée par Kayo qui se déroule sur le corniche voisine de Sion.

Alain CHARBONNEAU le dimanche a joué la "Prudence" en parlant de son dernier ouvrage sur les désillusions d'un agriculteur face à un troupeau décimé et, surtout, face à la mauvaise foi de son assureur mutualiste.

                                                    20190825_105913

Il a pu partager son expérience avec les visiteurs de l'expo et engager un dialogue enrichissant avec ses interlocuteurs intéréssés.

La lecture devant un petit groupe est une façon originale de présenter des ouvrages à une époque où le livre audio connaît un succès grandissant.

On a l’impression que le traditionnel lecteur d’hier ne se contente plus de lire.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes assises, table, chaussures et intérieur

Il aime en plus écouter le l'auteur pour qui le plaisir de partager oralement son travail écrit est un pur bonheur.

Et le cadre magique de l’église de Sallertaine sur fond des peintures naïves de Ioan MARIC, l’hôte de ces lieux qui aime mettre ses visiteurs à contribution, apporte un plus incontestable.

20190825_111539

Lire son bouquin devant un auditoire attentif dans un décor inattendu est un exercice sympa qu'il est agréable de pratiquer.

C'est une promotion du livre et un partage avec le futur lecteur.

Et cela peut devenir  plus qu'agréable quand on retrombe le lendemain quelques commentaires sympa sur les pages Facebook d'une auditrice devenue lectrice.

Merci Frédérique!

Frédérique Penin

Comme vous le savez, durant l'exposition de Ioan Măric organisé, dans l'église Romane de Sallertaine, via Parler Les Lieux, vous accueillons également divers participant, aujourd'hui est intervenu monsieur Alain Cadu qui nous a lu un chapitre de son dernier livre (qui sort tout juste de chez l'éditeur)et j'ai adoré...
Donc je vous le recommande 😉

Merci également à l'association "Parler les lieux" d'avoir ouvert leur animation culturelle à deux écriturialiens et de nous avoir donné une belle vitrine dans l'église romane de Sallertaine.

20190825_105705

Peinture et écriture savent faire bon ménage!

Ce n'est pas vraiment une surprise pour nous.20190824_135118La cohabitation, grâce à Miche SANSIER, a été particulièrement enrichissante.


Alain CADU

Photos de Michel Sansier, Lou Bannier-Cadu, Frédérique Pénin et du blogueur