20211219_102707DIMANCHE 15 HEURES, en direct du salon Her-de-Fêtes,

La superbe salle des Salorges accueille aujourd’hui et demain le salon du livre de Noirmoutier auquel sont invités une trentaine d’auteurs.

Ils peuvent être sereins et se sentir en sécurité : pour cette édition, Hyppolite Durieux les a tous à l’œil…

Notre Hyppolite est devenu un incontournable à Noirmoutier depuis l’édition du concours de récits 2018 : à partir d'une introduction concoctée par Françoise By, il convenait d’écrire une nouvelle sur son enquête portant sur un meurtre lors du départ du Tour.

Cela avait donné un recueil de récits où les lauréats jeunes et adultes avaient décliné l’enquête d’Hyppolite Durieux en long, en large et en travers au gré de leur imagination.

Du neuf avec Durieux

Et cela avait même permis à votre blogueur de sortir chez écrituriales son « Hip, hip, Hyppolite » copieusement illustré par les dessins de Kayo.

Et aujourd’hui avec le Salon des Salorges, Her-de-Fêtes fait du neuf avec Durieux.

20211219_143439Personnage gouleyant et paradoxal, il joue au salon la carte de la discrétion dans son coin. Cela ne l’empêche pas de voir avec plaisir que la maréchaussée locale est venue faire son petit tour de ronde aux Salorges où tout était en règle : contrôle sanitaire, port du masque, distanciation règlementaire, pas de cocktail en groupe, aération systématique etc...

Un inspecteur qui a de la bouteille

Même le maire de Barbâtre, vice-président de la communauté de communes de Noirmoutier, M Louis Gibier, est passé par la case Salorges pour s’offrir « Hip, hip, Hyppolite » en profitant de l’offre du jour : un livre acheté, une bouteille de Château Sant Hippolyte offerte. (remise effectuée par Muriel Coutelier présidente d’Her de Fêtes)

20211219_123339Le salon bien lancé dimanche matin retrouvera t’il les 1 780 visiteurs de 2018 quand le salon correspondait à la remise des prix du concours de récit et quand il se déroulait en plein été?

La question reste posée tant pour les organisateurs que pour les « artistes de la plume » salués lors des discours.

La citation de Louis Gibier :

« On écrit pour se faire plaisir et pour faire plaisir aux autres » a lâché à juste titre le vice-président de la communauté de communes.

20211219_115233Alors, si vous voulez faire plaisir aux auteurs, venez les soutenir en achetant leurs livres !

En attendant, le salon se poursuit jusqu’à lundi soir.

20211219_102728Qu’on se le dise !

Hyppolite et Her-de-Fêtes : la classe 69

Et vous retrouverez l'ami Hyppolite derrière sa bouteille de Château Saint-Hyppolite.

Et je vous le dis sans emphase : faîtes comme moi et n'hésitez pas à prendre la pose aux côtés de l'invité du jour.

Malgré son look juvénile, il est de la même classe 69 qu'Her-de-Fêtes. Ils sont nés en 1949 et, à cause de la Covid, ils ont dû attendre deux ans de plus pour célébrer leurs 70 balais.

Alors Happy birtyhday, Hyppo!

Happy birthday, her-de-Fêtes!

Belle vie en rose, belle vie en rosé!

 

Alain