Qui a dit que le livre n'était pas un sujet-bateau?

Au contraire, il aide à mettre les voiles, à s'évader vers des horizons inconnus, vers des terres lointaines.

Il aide à garder le cap quand on a largué les amarres.FB_IMG_1621950428599

Alexandre du mât et 5 colonnes à la hune

Il nous offre aussi l'occasion, de temps en temps, de faire escale en jettant l'encre.

Il permet de se mettre, peu ou proue, dans le sillage de grands auteurs comme Alexandre du mât ou bien d'être, comme Edith Piaf,

emporté par la houle, de découvrir que la mature a horreur du vide, pas d'Ovide.

Le livre est comme un grand reportage digne de cinq colonnes à la hune.

Mieux vaut embarquer pour Cythère que se faire mener en bateau tant qu'il y a du Vian dans les voiles!

kayo écrituriales 056Des infos sur le livre:

1- chacun sa part (source Valeurs actuelles 3 juin 2021)

37.5% pour le libraire

15% pour l'éditeur

15% pour l'imprimeur

17% pour le distributeur

5.5% pour l'état

Il reste quoi pour l'auteur? 10%

2- Les principaux secteurs

22% pour les romans

15% pour les sciences humaines

14% pour la jeunesse

13% pour tourisme et loisirs

8% pour le livre scolaire

7.5 % pour la B.D.

(source: Valeurs actuelles 3 juin 2021)