Hyppolite va rester dans l'ombre quelques mois..

Normal! Le grand projet du moment de votre blogueur est un bouquin sur "Années 60: une jeunesse bressuiraise" avec une sortie prévue en septembre 2021.

Mais, comme il s'agit d'un livre participatif qui joue la carte locale en faisant appel à la fibre nostalgique, il faut commencer tôt et partir de loin.

De très loin!

20201011_085210C'est pourquoi la campagne d'information est déjà lancée sur la radio Collines FM et dans la presse locale, Courrier de l'Ouest et Nouvelle République qui ont copieusement relayé l'initiative (voir ci-dessous).

Elle va être de longue haleine avec, en tête d'affiche l'adresse du Général De Gaulle le 15 juin 1963 à la jeunesse locale qui a été le déclencheur de ce livre d'histoires et de souvenirs largement appuyé par les archives municipales et par la ville.

Et vous savez quoi?

L'autre écriturialiste bressuirais Lucien Saurigny n'a pas été le dernier à contribuer à cette entreprise grâce à des documents précieusement gardés au fil des ans...

Dans la Nouvelle République (version web)

Bressuire : les années 60 en ville, ça vous parle ? Alain Cadu vous écoute mardi prochain

Publié le 26/09/2020 à 10:45 | Mis à jour le 26/09/2020 à 10:54

L’auteur de l’ouvrage, Alain Cadu, peut compter sur la précieuse collaboration de Marylise Servant-Hirtz, responsable des Archives municipales de la Ville de Bressuire.

L’auteur de l’ouvrage, Alain Cadu, peut compter sur la précieuse collaboration de Marylise Servant-Hirtz, responsable des Archives municipales de la Ville de Bressuire.
© Photo NR

​L’ouvrage d’Alain Cadu " Années 60 : une jeunesse bressuiraise " retracera les événements qui ont marqué la ville. Une production enrichie de témoignages et documents de particuliers.

Avec notre correspondante Pascale Le Fèvre

Auteur très prolifique en ouvrages divers sur la vie bressuiraise (Chronique de Saint Joseph, les Jeux de l’Olympe, Hippolyte), Alain Cadu a voulu faire vibrer notre mémoire collective.

Et nous faire revivre cette époque de la culture Yé-Yé venue des USA, le souvenir de ces années ou à Bressuire comme ailleurs, il faisait bon vivre, où l’on découvrait la société de consommation. Modeste et pragmatique, l’auteur ne se considère pas comme un " historien " mais plutôt comme" vulgarisateur ", souhaitant associer les Bressuirais et rendre ce livre plus participatif en les invitant à venir le rencontrer, mardi 29 septembre à la Maison des associations, pour lui remettre photos, témoignages et documents d’époque. « Qui ne se souvient pas de la venue du Général De Gaulle à Bressuire le 15 juin 1963 ? » Souriant avec malice, Alain Cadu précise que « la présence de tous les écoliers était alors obligatoire ! ». 

« L’Histoire, l’humour et l’humain, pour quatre générations »

La trame du livre s’articule autour de ces trois thématiques à l’attention de quatre générations. Un réservoir de récits et de témoignages, un « vagabondage » sur la ville dans les années 60 empreint d’un peu de nostalgie. Mais " plutôt vintage que ringard ! ", s’empresse Alain Cadu de rajouter ! Il s’agit de " ressusciter le passé par la plume, le concrétiser par l’image ", résume Raymond Garand, historien bressuirais.

L’arborescence de l’ouvrage illustre l’extrême richesse de son contenu : la chronologie des années 60, les grandes dates illustrées, du " petit " Bressuire au Grand Bressuire. Outre le fameux message de De Gaulle à la jeunesse bressuiraise le 15 juin 63 « Une garantie d’avenir magnifique », le chapitre des " Trois Glorieuses " évoque notamment la fusion avec Saint-Porchaire en 1964, Bressuire divisé (Peppone et Don Camillo réunis grâce au foot, avec la naissance du F.C.B) !

Autres sujets d’importance, le boom économique et la frénésie immobilière, le commerce et la vie locale, les deux écoles où il fallait " choisir son camp ! "». Des temps forts de la vie bressuiraise, fourmillant d’anecdotes relatives au sport, aux loisirs, à la culture et bien d’autres encore (le rugby, l’Athlétic, le Réveil et la Concorde, les cinémas Rex, Pax et Savoy…). La lecture de l’ouvrage sera assurément passionnante pour tous, apportera un éclairage historique, humain, patrimonial et humoristique aux jeunes générations. Richement illustré avec le concours de Pascal Tétard (du groupe Facebook Bressuire Autrefois) et la participation de l’association Histoire et patrimoine du Bressuirais (HPB). 

Mardi 29 septembre, de 10 h à 12 h et de 16 h à 18 h : l’auteur Alain Cadu et Marylise Hirtz vous accueilleront à la Maison des associations, salle des jumelages (2e étage - ascenseur).
 
Vous pourrez proposer coupures de presse et photographies pour faire de ce livre « un ouvrage participatif et fédérateur ». Masque obligatoire – 10 personnes maximum dans la salle - Contact : 06.15.32.57.93

La foule, place Notre-Dame, à Bressuire pour la visite du Général de Gaulle, le 15 juin 1963. La foule, place Notre-Dame, à Bressuire pour la visite du Général de Gaulle, le 15 juin 1963.

Dans le Courrier de l'Ouest (version papier)

20201011_085428

Le blog sera aux premières loges pour vous tenir au courant de cette initiative au long cours moins littéraire que journalistique.

En jouant la carte locale on évitera au moins un des écueils concernant la vente de nos bouquins: la distribution.

Démentir Paul Léautaud

Et j'espère qu'on aura pas l'occasion de manier l'humour et l'ironie si les ventes ne sont pas au rendez-vous en pensant à l'art de la réplique de

Paul Léautaud quand on lui posait la question : votre livre se vend bien ?

Vous savez ce qu'il répondait avec dérision ?

"Il se vend très bien, mais il ne s’achète pas du tout."

C'est un peu notre défi à tous: faire en sorte que nos livres se vendent et  -surtout - s'achètent...

Alain