A l’occasion du salon du livre de Noirmoutier tenu dans la magnifique salle des Salorges, l’association « Her de Fêtes » présidée par Muriel Coutelier a accueilli 22 auteurs et quelque 500 visiteurs samedi avec des normes de sécurité draconniennes avec port de masques ( 2 par jour), apéro et plateau repas sur table (tant pis pour la convivialité!), et même prise de température. ( pas plus de 38!).

20200919_174109

20200919_125026Elle a également remis les prix de son traditionnel concours de récit en présence des élus locaux et des auteurs.

Affiche 2020-2Vol de nuit pour le concours de récits

Cette année, le thème était « le voyage » avec une phrase-clé empruntée à Nicolas Peyrac à replacer d'office dans la nouvelle:

« Je pars, le vol de nuit s’en va ».

Le vol de nuit s'en est allé, tout comme Nicolas Peyrac qui, malade et excusé, aurait dû être l'invité d'honneur de cette manifestation qui montre bien que lecture et culture sont à l'honneur à Noirmoutier.

Lotus et bouche cousue

Hyppolite Durieux, né au salon de Noirmoutier 2018, a, cette année encore, relevé le défi avec « Lotus et bouche cousue » à l’occasion d’une nouvelle enquête déjantée menée à Djerba sur l’île des Lotophages.

Avec sa comédie policière, il a été primé et édité dans l’ouvrage collectif « Voyage Récits 2020 » avec, cerise sur la gâteau, le dessin de Kayo en exergue du bouquin.

Comme il n'avait que 36.9, un masque sur la bouche et du gel hydroalcoolique plein les mains, votre Hyppo a pu recevoir son prix sans, hélàs,saluer Nicolas Peyrac ni faire la bise aux organisatrices.

Il a même pu déclarer avec avoir pris toutes les précautions sanitaires:

"Je suis content d'être primé. Le Covid est déprimé, le salon pas supprimé et les comprimés c'est pour Peyrac."Hyppolite DjerbaPasse de trois

Après « Au gois et à l’œil » en 2018 et « Pour le meilleur et pour la pierre » l’an dernier, Hyppolite s’amuse de cette passe de trois.

Avec ce coup du chapeau, il montre qu’on peut faire du neuf avec Durieux…

Mais n'attendez quand même pas qu'Hyppolite se mette en quatre en récidivant l’an prochain…

Le meurtre n'a pas encore eu lieu....

Concours 2021 : La fièvre qui monte

 En attendant, Muriel  Coutelier et son équipe se creusent dejà  la tête pour choisir le thème du concours de récit 2021 en se démarquant de ceux des éditions précédentes...

20200919_174233Elles ne veulent surtout pas se planter car leur Association a pour ambition de célébrer dignement l'an prochain ses 70 balais..

Et Muriel sent déjà  monter la fièvre...

20200919_174016Le salon du livre des Salorges de Noirmoutier continue aujourd'hui dans la magnifique salle des Salorges jusqu' 18 heures. Après la belle fréquentation d'hier, nul doute que le cap des mille visiteurs sera franchi.

Merci et bravo aux organisateurs d'Her de Fêtes.