Est-ce l'effet Covid ? Est-ce l'une des conséquences de la belle santé d'écrituriales? Est-ce votre fidélité au blog?

Difficile de le savoir!

20200809_190252Peu importe après tout ! Votre blog vient d'accueillir son cinquante millième visiteur.

Des clics sans tambours ni trompettes

50.000 clics : on prend les clics sans les claques

50.000 clics sans la fanfare ni majorettes, sans tambours ni trompettes

Mais quand même! Cinquante mille clics sur un blog consacré à écrituriales, petite association d'auteurs-éditeurs : Qui l'eût cru?

Pas votre blogueur en tous cas..

"Même pas en rêve"...

C'est une expression-fétiche des jeunes quand ils veulent nous signifier qu'un objectif est hors de notre portée.

"Même pas en rêve" et pourtant c'est devenu réalité après quelque 220 chroniques.

Un lectorat fidèle et des visiteurs curieux

Et pourtant on avait des ambitions bien plus modestes lorsqu'on en parlait à l'assemblée générale écrituriales de novembre 2016: votre blogueur parlait juste de taper dans le mille, d'autres plus présomptueux se voyaient déjà franchir la barre de 5.000, voire des 10.000 pour les plus inconscients.

Et pourquoi pas les 50.000 pendant qu'ils y étaient?

20191006_162626(1)C'est pourtant chose faite aujourd'hui grâce à une progression régulière et à la fidélité d'un lectorat qui a essaimé au fil de ces quatre années avec quelques évènements et chroniques qui ont plus particulièrement attiré le lecteur.

Un déclic pour les clics

Le premier salon écrituriales en 2018 concocté par Dominique Dumollard (dessin de Kayo) a sans doute été le premier déclic pour les clics.

Depuis, les divers articles proposés, les nouvelles que vous m'avez adressées, les jeux littéraires et les posts décalées ont, semble t'il, fidélisé les lecteurs.

Et, cette année, trois posts ont dopé le blog avec plusieurs centaines de visiteurs : le jeu des trente auteurs, les décoronades d'Hyppolite et les tests sur le patois vendéen

Sans oublier plusieurs de vos chroniques ou de vos poèmes qui ont su trouver leur lectorat et leurs fans peu avares de commentaires élogieux!

Mission accomplie

Alors un grand merci à vous tous, que vous soyiez lecteurs ou contributeurs, écriturialistes ou sympathisants!

La mission a été accomplie et votre blogueur va pouvoir mettre son activité en veilleuse et se consacrer à ses deux prochaines échéances:

- un livre collaboratif de souvenirs copieusement illustré intitulé "Années 60: Une jeunesse bressuiraise"

- les nouvelles aventures sportives d'un Hyppolite qui, désormais, délaisse Noirmoutier pour mener l'enquête à l'étranger.

Des hics et des clics

J'espère, dans mon coin, avoir un peu contribué  à l'image et à la notoriété d'écrituriales avec les moyens du bord.

Il me reste à laisser à mon alter-ego amateur de rosé le soin d'arroser ça avec - cela va de soi ! - un château Saint Hippolyte et un petit dessin de Kayo.20200809_191237Belle coincidence et joli symbole: c'est sa fête Jeudi...

Alors à la santé d'Hyppolite et d'écrituriales!

Alain Cadu

Le blog en chiffres au 10 août 2020:

- 73.000 pages vues

- 50.000 visiteurs

- 1.46 pages vues par visiteur

- 971 photos ou dessins

- 231 chroniques publiées

- 211 commentaires