Logo sans nom

Anne Rémon d'écrituriales est toujours à l'affût des richesses du net à partir du moment où notre belle langue est concernée.

Voilà sa dernière trouvaille fondée sur quelques beaux paradoxes du français.
 

Pourquoi dit-on qu'il y a un Embarras de voitures quand il y en a trop,

et

Embarras d' argent quand il n' y en a pas assez ?

 
Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre, alors qu'elle est ronde ?

 
Quand un homme se meurt, on dit qu'il s'éteint;

Quand il est mort, on l'appelle « feu » ?!

 
Pourquoi appelle-t-on « coup de grâce » le coup qui tue ?

 
On remercie un employé quand on n'est pas content de ses services.

 

Pourquoi dit-on d'un pauvre malheureux, ruiné

et qui n'a même plus un lit dans lequel se coucher,

qu'il est dans de beaux draps ?

 
Comment distinguer le locataire du propriétaire

lorsque ces deux personnes vous disent à la fois :

 « Je viens de louer un appartement » ?

 
Pourquoi un bruit transpire-t-il avant d'avoir couru?

 
Pourquoi lave-t-on une injure et essuie-t-on un affront ?

 
On passe souvent des nuits blanches quand on a des idées noires.

 
Pourquoi, lorsqu'on veut avoir de l'argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?

 
Pourquoi, lorsque vous ne partagez pas l'avis de quelqu'un, dit-on que "les avis sont partagés " ?

20200122_164749

Et une pensée pour Hyppolite pour terminer:

réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus qui donnent les plus belles cuites !

 
Dessin de Kayo, bien sûr

 

Merci Anne pour ces paradoxes qui font le bonheur du blog et, espérons-le, des lecteurs de plus en plus nombreux.