corona dégage

Le coronavirus a du bon !

Maintenant quand deux personnes se croisent dans la rue, elles se parlent. même si elles ne se connaissent pas, elles se parlent... de loin, certes, mais elles se parlent.

Ainsi, deux octogénaires sortent de l'hôpital après trois semaines de soins intensifs et de repos;

L'une dit :

- Alors, ça va ? Bien remise ?

-Et oui, quel bonheur ! Je vais pouvoir enfin revoir mes enfants...

-Vous en avez combien ?

-Deux, et vous ?

-Douze !

-Oh, la, la !

-Que voulez-vous... dans le village, ça n'était pas bien vu à l'époque, la régulation des naissances, la pilule, le stérilet et tout ça... même les préservatifs... à la pharmacie, fallait les demander à voix basse, et encore, la pharmacienne vous regardait de travers, alors on les fabriquait nous-même...

-Et oui, c'est comme pour les masques... et voilà le résultat !