DSCN5172Être publié à 5 ou 6 ans. Voilà qui n'est pas banal pour de jeunes scolaires.

C'est pourtant ce qui vient d'arriver aux petits écoliers et aux petites écolières de" l'Arche de Noé" au Longeron.

Perline et Yamina,deux d'entres elle sont venues au salon écrituriales dans le cadre de l'animation "Auteurs et Poètes d'un jour" lancée par Dominique DUMOLLARD, la cheville ouvrière d'écrituriales.

Elles n'étaient pas peu fières samedi matin de montrer le résultat de leur travail en venant chercher le recueil sorti aux éditions écrituriales

Chenilles ouvrières

Leur nouvelle intitulée "La première journée du papillon" est le fruit d'un travail en classe à l'initiative de l'institutrice Patricia GUILLON.

DSCN5171Elle leur avait fixé comme objectif d'imaginer la suite d'un petit livre lu en classe "La chenille qui fait des trous".

Devenue papillon, les enfants devenus chenilles ouvrières de cette opération,ont imaginé pour elle la première journée de cette nouvelle vie.

Et dans le cahier de liaison de leurs enfants, les parents ont été tout heureux d'être conviés au salon du Longeron pour venir lire le récit imprimé de leurs enfants.

En long, en l'arche et en travers

Perline, un peu intimidée au départ, a pu voir qu'à cinq ans, même si on ne savait pas encore écrire, on pouvait quand même retrouver dans un ouvrage le fruit de son imagination.

DSCN5189 bisNul doute que dans leur école joliment baptisée "L'arche de Noé", les enfants seront tous impatients de découvrir "la première journée du papillon"qu'ils ont écrit imaginée et écrite collectivement.

En attendant  sans doute un autre petit billet déjanté du blogueur sur ce beau nom pour une école, il semble évident que, grâce au recueil d'écrituriales, ils la liront ou se la feront lire de A à Z.

Ils étudieront leur histoire en long, en l'arche et en travers.

Alain CADU

écrituriales et l'accueil des visiteurs

Evidemment Dominique DUMOLLARD a tenu à remercier auteurs et visiteurs, poètes et exposants, élus du Longeron et animateurs de ce salon. Mais il tient particulièrement aussi à saluer les "petites mains" qui ont fait de ce premier salon un succès reconnu.

"La réussite c’est aussi celle de l’accueil (Marie-Luce, Anne-Marie et Christian) qui ont fait que les arrivants étaient ravis dès les premiers instants"

écrituriales dans Ouest-France

18-10-17- Ouest France

écrituriales et les mercis des auteurs

Je viens de recevoir le livre du salon avec tous nos textes et poèmes et je m’empresse donc de vous remercier. C’est vraiment très gentil de votre part d’avoir accepté de me le faire parvenir aussi loin !
J’ai hâte de le feuilleter et de découvrir toutes les pépites qu’il contient !

Très bonne continuation à vous tous de chez Écrituriales.

Amicalement,

Isabelle Mégard-Navarro, la française du Québec ;-)