Episode 6:

Pour les nouveaux-venus:retrouvez d'un clic les épisodes précédents   C'est parti mon cli-clic....

Pour les fidèles lecteurs: Un rapide résumé et c'est parti mon kiki...

DSCN4396[1] JpegLe pitch: Le SRPJ de P.J.Poulagat se plante totalement dans son enquête sur le meurtre du coureur écossais Georges MacAdam sauvagement assassiné sur le Gois la veille du départ du Tour

Normal! Ils ne connaissent pas le terrain!

Par contre, l'inspecteur Hyppolite Durieux que les flics ont envoyé balader sur l'air de "de gois il se mêle, ce Durieux?" se rapproche de la vérité.

durieux srpjL'homme de terrain savait où il allait en questionnant la bande à Bonnotte au "TamTam" de Noirmoutier.

Et c'est finalement Ulysse Grenaille qui allait cracher le morceau...

La confession d'Ulysse

Ulysse dit : « Hier soir, Monsieur l’inspecteur, MacAdam avait fait le mur pour rejoindre ses amis écossais.

kayo écrituriales 048 tamtam serréIl voulait faire un bœuf avec Tambour Major, le patron bien surnommé du TamTam de Noirmoutier et avec tous ses amis sonneurs écossais venus l’encourager.

Mais à grand renfort de whisky, ils se sont tant mis à tambouriner et à faire le tintouin qu’ils ont fini par chasser un à un les clients du restaurant saturés par ce déferlement cornemusier.

Adeptes du « jamais la cornemuse ne m’use », ils n’arrêtaient pas.

Le problème, c’est que nous, la bande à Bonnotte, on était en train de finaliser notre sabotage du tour de France pour clamer haut et fort à la grande distribution: "Bas les pattes! Haut les patates!".

Mais, avec leur barouf, on ne s’entendait plus. Bientôt, comme le ramdam du TamTam avait fait fuir tous les clients, il ne resta plus que les pipers et nous.

Les travaux d'Hercule

Nous, c’est-à-dire Philbert, moi, Ginette de la Tourette puisque Hercule Tubercule était parti après qu'on leur ait fait la peau. Il faut dire que cela n'avait pas spécialement fait avancer nos travaux.

Et  question travaux, Hercule c'est pas le mec qui a envie de se la couler douze.

La preuve! Il a su dégoupiller ses bonnottes et faire taire les intrus en les bombardant comme aux plus beaux jours de nos luttes contre la grande distribution.

Et je peux vous dire que ça a été une sacrée distribution de bons points, que dis-je? une sacrée distribution de bons poings!

kayo écrituriales 038 bis bagarre bonnottesVous avez déjà essayé, vous, de perturber un passage du tour de France dans un tel vacarme ? N’y tenant plus, pendant que Philbert était sorti passer un coup de fil au calme, on est allé avec « Tambour Major » voir les sonneurs.

 Et c’est là que la discussion a tourné au vinaigre et le bœuf cornemusier a vite dégénéré. Cela a dégoupillé quand Hercule, croyant les flatter avec cette mission d’utilité publique, leur a proposé d’occuper le pont et de sonner à fond le lendemain afin de mettre les coureurs à pied..

peloton pied à terreSans tambour ni trompette

L’objectif était de faire rebrousser chemin aux coureurs comme, autrefois, les écossais repoussaient l’ennemi héréditaire anglais en lançant leurs pipe-bands face à eux en première ligne.

Mais on était à côté de la plaque. Il n’était pas question pour les sonneurs de saboter le tour, surtout avec un écossais dans le peloton. Ils sont tous partis en colère exercer ailleurs leur coupable activité. Les Red Hot Chili Pipers, les Celkilts et les rois du biniou écossais ont tous décampé sans tambours ni trompettes, sauf MacAdam parti aux toilettes pour satisfaire un besoin naturel.

Sans piper et sans reproche

A son retour, il s’est retrouvé à être le seul enkilté face à la bande à Bonnotte toujours sans Philbert, encore en ligne.

kayo écrituriales 040 bis 2Sans piper et sans reproche et seul contre quatre avec le Tambour Major du TamTam en arbitre, MacAdam a vite considéré que la meilleure défense était l’attaque et il s’est lancé sur la bande en sonnant un « Scotland the brave » du feu de Dieu.

Il faut dire qu’il tenait une sacrée musette, voire une sacrée cornemusette. Ginette de la Tourette, qu’ils surnommaient, en cette veille de départ, la Tourette de France, lui lança avec moultes tics à l’appui :

« Hey, Glenfiddich, tu sais quoi ? Un vrai gentleman c’est quelqu’un qui sait jouer de la cornemuse mais qui, par délicatesse, n’en joue pas ».

Et Toc !

Ils en sont presque venus aux pieds puisque le piper avait les mains occupées. Ginette est soudain devenue incapable de contrôler son verbe et son geste. On aurait dit une derviche tourneur. (Vas-y pour derviche-tourneuse, ma chérie, si tu es adepte de la féminisation des noms !)

La miss de la Tourette a alors agoni d’injures le dernier cornemusier qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni des dents. Ce fut un festival de tics de langage et de tocs de comportement avec une entrée en trance, sans doute son dernier tour de trance. Et quand elle a entendu quelqu’un de la bande à Bonnotte lui dire « fais lui bouffer son biniou ! », elle a servi chaud…

baston tamtam 1Pomme de terre et pomme d'Adam

Et elle l’a fait avec entrée, plat et dessert et même boisson comprise puisqu’il y avait encore du whisky dans les tuyaux et dans le gosier du sonneur : une baffe en apéro, le petit tuyau en entrée avalé d’un trait dans le gosier, et le tuyau bourdon en gavage pour terminer.

Ce n’étaient plus les pommes de terre qui volaient mais la pomme d’Adam, que dis-je ? la pomme de MacAdam qui valsait, telle un vulgaire trognon.

La cornemuse se tut aussitôt mais il était trop tard pour qu’Hercule et Ulysse puisse intervenir face à la folie meurtrière de Ginette de la Tourette, jamais pressée pour passer la patate chaude.

K16 tamtam 3C’est à ce moment que Philbert, sans doute alerté par le ramdam du TamTam, rentra précipitamment, le téléphone encore en main.

Gros sur la patate..

Son sang se glaça quand il vit la victime. C’est lui qui nous a annoncé que le sonneur était coureur et qu’il s’appelait MacAdam, dossard 79 du prochain tour de France.

Voilà, M Durieux, mais il n’est pas question d’accuser Ginette de ce meurtre. Elle est malade.

Alors, si vous voulez trouver un coupable, ce sera moi. C’est d’ailleurs moi qui l’ai transporté sur le gois au petit matin pour brouiller un peu les pistes. Et, croyez-moi, comme tous ceux de la bande à Bonnotte, on en a gros sur la patate… »

 

A suivre...

épi(b)logue: Du neuf avec Durieux

16-02-22- Géants Couv 1

Texte: Alain CADU,

- blogueur-speaker des Highland Games en France

- auteur du livre "Les Géants d'Olympie" publié chez écrituriales

Illustrations: Kayo

- dessinateur bressuirais reconnu

- illustrateur des Géants d'Olympie

UN GRAND MERCI...

- à l'association "Her de fêtes", organisatrice d'un concours de récits sur le polar à l'occasion de son salon du livre Jeunesse de Noirmoutier qui se tiendra à au centre culturel des Salorges les 15 et 16 septembre.

- au site "Le Dico du Tour", incontournable pour comprendre la grande boucle et généreux en offrant sea page d'accueil à la promo du feuilleton cycliste....

Une référence!

http://www.ledicodutour.com/

 

POUR LES PLUS GOURMANDS: les épisodes 2 et 4 en version enrichie

... A RETROUVER avec un peu de retard (normal, ils sont dans le gruppetto!)

sur www.highlandgames.canalblog.com

bannière_blog

Très bientôt, l'épi(b)logue d'au gois et à l'oeil