dolus afficheLes nombreux salons du livre de France et de Navarre sont fréquentés assidûment  par les écriturialistes et il y a beau temps qu'ils alimentent les chroniques du blog.

Souvenez-vous des précédentes chroniques décalées, voire déjantées, de votre blogueur sur  les salons de Montmorillon, de Sainte Verge la bien - nommée ou encore de Jard-sur-Mer ou du premier salon du sport de Bressuire en terre deux-sèvrienne.

Le salon de Dolus d'Oléron tenu dans les bourrasques maritimes il y a quelques jours n'échappe pas à la règle.

Il vient même d'inspirer un des auteurs d'écrituriales, Michel Rulier, qui avait bien besoin de son ciré pour affronter les éléments déchaînés!

C'est tout bon pour le blog!

C'est tout bonus pour Dolus!

Merci Michel de nous inviter à bord...

Alors, les écriturialistes, bon vent et -surtout- bonnes ventes!

Alain CADU

 

De notre envoyé spécial à Dolus, Michel Rulier

 "J'ai eu la lourde responsabilité de tenir le banc d' Ecrituriales avec notre collègue Annie Plait qui offrait, ma foi, un étal livresque varié et de qualité.

Comme sur tous les salons, il y avait du" frais " mais aussi  du "congelé" ressorti pour l'occasion.

2016 04 05 093Malgré une météo maussade et des bourrasques de vent qui nous obligèrent à monter dans la mâture pour consolider la voilure des tivolis, l'équipage des bénévoles oléronnais sut tenir le bon cap et le moral des matelots néophytes.

Se succédèrent , avec bonheur, un apéro tiré de la soute, à base de Pineau,et surtout à volonté!

Suivit un repas excellent, servi à la cantine scolaire locale. Les chaises de CM1 nous infantilisaient bien un peu!

Mais n'était-il pas sage de remettre au même niveau les cerveaux de l'aréopage littéraire réunis ce jour-là sur l'île ?

P comme Poupou, P comme Palourdes

La participation exceptionnelle de notre "Poupou"national ( vous savez l'éternel second des années 60-70) attira de nombreux chalands malgré les foudres du temps.

indexPour la majorité des auteurs présents, y compris ceux d'écrituriales, les portefeuilles restèrent clos, aussi fermés que les palourdes de la grève voisine.

Mais qu'importe, chacun sut s'enrichir de l'expérience, du parcours atypique de son voisin de table; autant de petits trésors que nous garderons au fond du coeur.

Franchissez vite le pont avant l'arrivée de l'écotaxe,probablement en 2019? Venez découvrir cette terre encore indemne des" vagues de béton " qui submergent actuellement les îles voisines...

A bientôt amis d'Ecrituriales                         

Michel RULIER

Logo sans nom

- Dégustez les chroniques décalées des salons sur le blog

- Retrouvez Michel Rulier sur le blog

- Découvrez le site d'écrituriales