Le blog avait déjà publié l'appel au legs de Françoise Dubost-Luciani.

C'est un plaisir aujourd'hui de récidiver et de lancer avec elle un appel à la lecture de son dernier ouvrage au titre à rallonge: "Petites scènes de vie, billets d'humeur et autres calembredaines"

17-07-11- Billets Couv 1Qui, à part Françoise, pouvait le mieux défendre cet opus avec la fougue de la jeunesse éternelle?

Personne, évidemment!

Alors prenez la peine de lire son plaidoyer décalé et procurez vous d'urgence d'un simple petit clic son ouvrage sur le site écrituriales.

Alain CADU

"Vous qui à soixante-cinq ans  et qui , d'après les humoristes et les publicitaires, avez  déjà un râtelier, marchez à l'aide d'un déambulateur,  parlez en zozotant et bêlez humblement lorsque vos petits-enfants, infiniment plus intelligents que vous,  vous font la leçon,

- Vous les mères de famille qui ne savez pas encore que , d'après Madame  Edwige Antier, la moindre petite tape peut détruire une partie des neurones de votre enfant et en faire un handicapé mental,

- Vous qui avez entre trente et  cent ans et qui tenez à être dans le vent, à être politiquement correct et  tenez à une rigoureuse laïcité,

- Vous qui, à juste titre, vénérez Madame Vallaud-Belkacem pour ses judicieuses initiatives, êtes un admirateur inconditionnel de François Bayrou, et ne manquez pas une émission politique,

- Vous dont le fils ou la fille hésite entre la carrière de vétérinaire et celle de médecin ,

- Vous écrivains mes frères, qui ambitionnez d'entrer à l' Académie Française et, pourquoi pas au Panthéon dans un avenir  le plus lointain possible,

- Et bien sûr tous ceux d'entre vous qui n'entrez dans aucune de ces catégories,

17-07-11- Billets Couv 4Je vous engage à lire mon dernier ouvrage «  Petites scènes de vie,   billets d'humeur et autres calembredaines » .

Il vous apportera  des réminiscences nostalgiques des années 40,  des incitations à signer au plus vite un contrat d'obsèques, d'inestimables conseils d'éducation (comme priver vos bébés de dessert au lieu de leur donner une petite tape sur la main quand ils touchent aux prises de courant) , des éloges  dithyrambiques de Madame Nadjat et une apologie de la laïcité qui vous réjouiront, des lumières sur le parcours de Monsieur Bayrou l'ayant mené à sa fabuleuse réussite, un tableau comparé des avantages et inconvénients de la médecine humaine et animale, des conseils éclairés qui avec de la chance vous mèneront aux honneurs suprêmes pour les Gens de Lettres, une poésie bouleversante sur les chaussettes veuves et bien d'autres choses trop longues à énumérer.

Tout cela pour la modique somme de 16 euros.

Françoise DUBOST-LUCIANI

logoEpi(b)logue:

Et si cela ne suffisait pas à vous convaincre, laissez vous séduire par ce commentaire enthousiaste en dernière de couverture

Quelle élégance! Billets doux? Ils sont souvent sarcastiques et voltairiens. L’auteur manie l’ironie avec maestria, aidée par une parfaite maîtrise du français. À savourer sans modération, à petite dose, comme on le ferait d’un recueil de poèmes. (DM)

Et maintenant vite un clic sur sa page sur le site d'écrituriales